Comment travailler à 10 000€ de l'heure ?

Dans la tête d'un Philopreneur #133

Hello !

Bienvenue dans cette nouvelle édition de Dans la tête d’un Philopreneur.

Je vous écris ces lignes quelques heures avant mon entrée sur le court Philippe Chatrier pour mon entrée en lice à Roland Garros face à … Rafael Nadal.

Comme quoi, les rêves ne changent pas, peu importe qu’on ait 10 ou 30 ans !

Plus sérieusement, j’écris cette édition quelques heures avant le début du tournoi qui - comme chaque année - va mettre pendant deux semaines ce magnifique sport en lumière.

D’ailleurs, mon frère a une chaîne YouTube, Beyond The Court, consacrée à l’histoire du tennis et vient de sortir une vidéo sur la coupe de Mousquetaires, le célèbre trophée de la compétition. Si vous aimez ce sport, vous allez adorer sa chaîne !

Voir la vidéo

De mon côté cette semaine, à défaut d’avoir pu me qualifier pour le tournoi, je vais le suivre à la télé et surtout passer du temps avec Ulysse Lubin, un ami entrepreneur qui vient me rendre visite sur Nantes quelques jours, on ira peut-être même taper la balle sur le terrain à côté de chez moi !

Sinon, au programme cette semaine :

  • 🧠 Dans ma tête en ce moment : Le travail et la vie à 10 000€/h

  • 💌 Les bons plans du Philopreneur

  • 📚 Mes lectures du mois de mai

  • 💬 La citation Philopreneur de la semaine


🧠 Dans ma tête en ce moment

Qu’est-ce qu’une journée productive pour vous ?

Quand on est ambitieux, on a envie d’être productif, de ne pas perdre de temps, de faire plein de choses - tout le temps.

Mais est-ce la bonne approche ? Et si cela nous desservait plus qu’autre chose ?

On veut abattre beaucoup de travail, vider sa boîte mail, faire le maximum de tâches de notre to-do list.

On finit par en oublier quelque chose d’important : toutes les tâches ou actions n’ont pas la même valeur.

Certaines ont des effets de leviers phénoménaux et nous rapprochent de nos grands objectifs alors que d’autres nous donnent l’illusion d’avancer en nous occupant et nous faisant paraître - aux autres et à nous-même - occuper.

C’est ici que je peux introduire la matrice de productivité la plus puissante - et célèbre - à ma connaissance : la matrice d’Eisenhower.

On peut remercier ce fameux chef d'État-major général des Forces armées et ancien président des États-Unis.

Ce quadrant nous invite à scinder nos tâches dans 4 catégories différentes :

  • Importantes et urgentes : à gérer soi-même

  • Importantes et non urgentes : à gérer soi-même également

  • Urgentes et non importantes : à déléguer ou automatiser autant que possible

  • Non importantes et non urgentes : à déléguer, automatiser ou supprimer

Nous sommes nombreux à connaître cette matrice, beaucoup moins à l’utiliser. Celle-ci est peut-être trop abstraite ?

Peu importe, j’en ai une autre à vous proposer qui reprend les principes de celle d’Eisenhower mais qui est beaucoup plus parlante.

La matrice du travail à 10 000€/heure

Dans celle-ci nous allons associer nos tâches à une valeur monétaire “fictive” :

  • 10€ pour les tâches non urgentes et non importantes

  • 100€ pour les tâches urgentes et non importantes

  • 1000€ pour les tâches urgentes et importantes

  • 10 000€ pour les tâches non urgentes et importantes

Vous pourrez constater que les tâches à 1000€ sont situées dans le bas droit du cadran alors que dans celle d’Eisenhower, elles sont placées en haut à gauche. La raison est que cette seconde matrice nous incite beaucoup plus à chercher des effets de levier.

Et on ne peut générer des effets de levier que via :

  • l’automatisation et la délégation des tâches à moyenne et faible valeur ajoutée

  • le focus sur des tâches/projets à très fortes valeurs ajoutées.

Sans avoir en tête ce genre de système de priorisation de nos tâches, on se retrouve à passer nos journées (et notre vie) à traiter des tâches, à 10€, 100€ et de temps en temps à 1000€.

Les tâches à 10€ et 100€ se font vite, sans douleurs et donnent l’impression de travailler, d’avancer : emails, rendez-vous, modification à la marge d’un document etc

À l’inverse, on ne trouve/prend jamais le temps de consacrer du temps aux tâches à 10 000€.

Pourtant, ce sont elles qui nous permettent de faire de grands pas dans notre business et dans notre vie.

Depuis quelques semaines, j’associe toutes mes tâches à une valeur afin de me concentrer sur les tâches à 10 000€ en début de journée puis d’aller progressivement vers celles à 1000€ et 100€.

Que pensez-vous de cette matrice ? Allez-vous l’utiliser dès cette semaine ?

N’hésitez pas à me faire vos retours en réponse de ce mail et/ou me partager votre expérience personnelle après l’avoir utilisée.

Je reviendrai sur ce concept dans les semaines à venir. Je pense qu’il est important et peut s’appliquer à tous les domaines importants de la vie (business/carrière), santé, relation.


💌 Les bons plans du Philopreneur

Voici pourquoi le génie solitaire n'existe pas

Article de Valentin Decker - Sauce Writing (13 minutes)

Valentin a publié récemment un article sur un des sujets qui me fascine le plus : l’impact du groupe et des communautés sur les réalisations des plus grands artistes, scientifiques, entrepreneurs ou écrivains de notre Histoire.

L’article fait référence au terme scenius (contraction de scene et genius en anglais). Il revient notamment sur certaines des plus grandes scenius comme le Junto Club, Florence pendant la renaissance ou la scène d’animation japonaise au sortir de la seconde guerre mondiale.

-> Lire l’article

Comment trouver ce que je veux faire de ma vie ?

Vidéo d’Ali Abdaal (10 minutes)

Inspiré par le livre How will you measure your life, le youtubeur Ali Abdaal nous propose une excellente vidéo avec 3 exercice de pensées pour parvenir à mieux se connaitre et savoir ce qu’on veut faire de sa vie (le graal n’est ce pas ?) :

  • La technique des funérailles

  • Le plan de l’Odysée personnelle

  • Notre semaine ordinaire idéale dans 5 ans

-> Voir la vidéo

One Big Idea

Article de David Perell (5 minutes)

Nous vivons à une époque où l’information, l’attention et la connaissance sont trois notions valant de l’or. Naturellement, on a une tendance à vouloir plus d’informations et à accumuler de la connaissance. Je suis le premier dans cette dynamique avec un grand nombre de lectures et de contenus consommés chaque année.

David Perell met en avant une idée allant à contre-pied : celle de LA grande idée.

Est-il possible de construire une carrière, une vie autour d’une grande idée, d’un concept, d’une vision ? Certains l’ont fait et David Perell nous explique comment.

-> Lire l’article


📚 Mes lectures du mois de mai

Le mois de mai touche à sa fin, voici les livres que j’ai lus ces 30 derniers jours :


💬 La citation Philopreneur de la semaine

Chaque semaine, je vous partage une citation ou un extrait d’une de mes lectures qui est réapparue grâce à l’application Readwise.

Si tu t'appliques seulement à vivre la vie que tu vis, c'est-à-dire le présent, tu pourras passer tout le temps qui te reste jusqu'à ta mort avec calme, bienveillance, sérénité.

Passage extrait de La Citadelle Intérieure du feu philosophe français Pierre Hadot


Voila pour cette semaine !

Avant de vous laisser, un petit mot concernant mes coachings. Il me reste plus qu’une place disponible pour commencer un cycle de 3 à 6 mois à partir du mois de juin.

Donc, si vous êtes entrepreneur et que vous souhaitez passer un cap dans votre business sans faire de compromis sur votre épanouissement personnel, contactez-moi ici et on en verra ensemble si le coaching (avec moi) est fait pour vous.

Et comme d’habitude, n’hésitez pas à réagir à cette édition en répondant directement à cet email.

Je vous souhaite une excellente semaine !

À lundi prochain !

JCK